Pompe de Noël ou Gibassié

1952
1
PARTAGER
Pompe de Noël ou Gibassié
Selon une vieille croyance Provençale, la pompe de Noël doit toujours être rompue à la main et pas coupée si l’on ne veut pas être ruiné dans l’année. Recette traditionnelle de la cuisine Provençale, elle fait partie des 13 desserts de Noël.

Les ingrédients pour 2 pompes.

– 1 kg de farine
– 300 gr de sucre fin
– 20 cl d’huile d’olive
– 20 gr de levure fraîche de boulanger
– 4 cuillères à soupe d’eau de fleur d’oranger
– 1 grosse pincée de sel
– 30 cl d’eau tiède environ
– 1 jaune d’œuf battu
Temps de préparation : 30 mn. Temps de cuisson : 30 à 35 mn. Repos: 4 h.

La recette.

– Diluez la levure dans 5 cuillères à soupe d’eau tiède. Laissez lever 10 à 15 mn.

– Mettez la farine sur le plan de travail, ajoutez le sucre, mélangez avec la main.

– Faites un puits au milieu et versez la levure qui a gonflée, la pincée de sel, l’eau de fleur d’oranger et l’huile d’olive. Commencez à mélanger avec les mains en ramenant la farine vers le centre.

– La pâte pour l’instant n’a pas encore de consistance. Faites de nouveau un puits au milieu, et ajoutez les 3/4 de l’eau tiède. Pétrissez fortement en farinant le plan de travail. Ajoutez le restant d’eau si nécessaire. La pâte doit être très souple, la quantité d’eau dépend donc de la qualité de la farine.

– Mettez la boule de pâte dans un saladier fariné, couvrez d’un torchon, laissez lever 2 heures dans une pièce pas trop froide.

– Séparez la pâte en deux morceaux, étalez les sur environ 1, 5 cm d’épaisseur en leur donnant une forme ovale ou ronde. Posez chaque gibassié sur une plaque à pâtisserie préalablement huilée.

– Avec des ciseaux, faites des entailles parallèles sur les cotés et élargissez les avec les doigts.

– Couvrez les plaques d’un torchon et laissez lever encore 2 heures.

Allumez le four thermostat 6 (200°).

– Badigeonnez les Pompes de Noël avec un pinceau imbibé de jaune d’œuf.

– Mettez au four 30 à 35 mn. Surveillez la cuisson vers la fin, couvrez de papier alu si elles se colorent trop.

Ceux qui le souhaitent peuvent ajouter des petits grains d’anis dans la pâte.


PARTAGER
Animée d’une passion dévorante pour la cuisine, j'en suis devenue toquée ! J'espère que ces recettes vous donneront l'envie de cuisiner. L'histoire des toqués...

1 commentaire

Partagez votre question, avis ou conseil culinaire ! Je vous réponds :-)