Soupe au pistou

La Provence dans toute sa splendeur avec la soupe au pistou. Ma Grand Mère la faisait cuire le matin et nous la mangions le soir à température ambiante. Que du bonheur et un souvenir inoubliable.
Les ingrédients pour 6 personnes.
– 500 gr de haricots coco rouges
– 500 gr de haricots coco blancs
– 300 gr de haricots verts
– 300 gr de haricots verts plats
– 6 carottes
– 3 courgettes
– 600 gr de pommes de terre
– 6 tomates bien mures
– 1 gros bouquet de basilic de très bonne qualité
– 4 gousses d’ail
– 15 cl d’huile d’olive
– sel et poivre
Temps de préparation : 30 mn. Temps de cuisson : 2 h.
La recette.
Commencez par préparer tous les ingédients.

– Écossez les haricots rouges et blancs.- Lavez et essuyez les courgettes ne les épluchez pas. Coupez-les en dés.

– Pelez les carottes, coupez les en dés pas trop gros.

– Lavez et effilez les haricots plats coupez-les en morceaux. Faites de même avec les haricots verts.

– Epluchez et lavez les pommes de terre, coupez les en petits dés.

 

Vous pouvez attaquer la cuisson.

– Mettez un peu d’huile d’olive au fond d’une marmite. Faites-y revenir les légumes sauf les haricots rouge et blancs. Le mieux est de faire sauter les légumes dans la marmite.

– Remplissez la marmite d’eau froide. Salez, poivrez. Dès que l’eau commence à bouillir, ajouter les haricots rouges et blancs. Mélangez, couvrez, laissez cuire doucement environ 2 H.

 

Pendant ce temps, préparez le Pistou.

– Épluchez les gousses d’ail et émincez-les, équeutez le basilic.

– Plongez les tomates quelques minutes dans de l’eau très chaude. Refroidissez-les, pelez-les et épépinez-les.

– Dans le mortier, pilez l’ail avec le basilic en mettant un peu de sel (c’est plus facile). Cela doit avoir la consistance d’une pommade. Ajoutez les tomates en les écrasant au fur et à mesure. Salez, poivrez. Mélangez doucement en incorporant l’huile d’olive. Laissez reposer le temps de cuisson de la soupe.

 

La touche finale.

– 10 mn avant d’arrêter la cuisson des légumes, versez le pistou dans la marmite. Mélangez, rectifiez l’assaisonnement. Laissez reposer quelques heures.

 

Conseils :

Ma grand-mère préparait la soupe au pistou le matin et nous la mangions le soir. Sans la réchauffer, elle était à température idéale.

Je prépare toujours un peu plus de soupe au pistou que je congèle pour ensoleiller nos soirées d’hiver.

Les haricots coco blancs et rouges frais étant très chers, on peut les remplacer totalement ou en partie par des haricots secs. Il faut simplement prévoir le temps de trempage en plus.



1 thought on “Soupe au pistou”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.