Comment préparer les oronges

Samedi matin nous sommes partis à la cueillette aux champignons pensant ramener des cèpes. Nous n’en avons pas vu un seul. Par contre nous avons ramené mieux que ça… quelques oronges superbes. L’amanite des Césars mérite bien son nom. C’est à mon sens le plus délicieux des champignons. Il n’y en avait pas assez pour faire une salade d’oronges crues ou bien encore une fricassée, je les ai donc préparé en risotto. Qu’elle bonne idée, le riz a pris la couleur orangée des oronges et avait un goût incomparable. Un véritable bonheur.

– Souvent les oronges sont propres et ne demandent qu’à être essuyées. Ce n’était pas le cas des miennes, j’ai du les laver.

– Commencez par couper le pied des champignons.Je ne l’utilise pas mais il est comestible.

– Lavez le dessus des chapeaux sous le robinet d’eau froide en frottant légèrement avec la main et en évitant de mouiller le dessous. En général les oronges sont propres dessous.
– Posez les sur du papier absorbant, séchez les en les tamponnant légèrement.
Il ne reste plus qu’à les cuisiner crus en salade comme les champignons de Paris, en fricassée comme les sanguins, ou bien encore en risotto.


2 thoughts on “Comment préparer les oronges”

  • QUELLE bonne idée… (ça va encore mieux en l’écrivant correctement).
    Ceci dit, je les préfère crues en salade (Et j’en ai trouvées assez pour le faire!!!)

    • Vous avez raison, j’aurai du préciser que l’Amanite des Césars et l’oronge ne sont qu’un seul et même champignons, c’est bien ça le sens de votre phrase n’est-ce pas? Cette année, je n’ai pas encore eu le temps d’aller à la cueillette aux champignons et j’espère qu’il n’est pas trop tard pour moi de savourer une bonne salade d’oronges (amanite des Césars).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.