Le bio, pour les fruits et légumes, ça vaut encore le coup ?

La consommation de produits « biologiques », depuis ces dernières années a fortement augmentée, les rayons « bio » prenant désormais de plus en plus de place dans les supermarchés et grandes surfaces traditionnels. Nous avons pu assister également à une émergence de magasin spécialisés BIO.

Il est bon de rappeler aux consommateurs que les labels « bio » ou « AB » sont des labels payants : les producteurs qui utilisent ces labels paient une redevance annuelle à un organisme privé.

En effet, si les labels sont la propriété du Ministère Français de l’Agriculture depuis 1985, les organismes certificateurs sont eux, des organismes privés : Agrocert, Qualité France, Bureau Veritas Certification, Certisud, Certipaq, Ecocert SA, Bureau Alpes Contrôles2, Qualisud …

Les produits bio ont envahis la grande distribution grâce aux lobby qui communiquent efficacement et activement auprès de leurs potentiels clients, nous ! C’est pour cela que les consommateurs ont tendance à associer le Bio à un produit de qualité supérieure.

Pourtant, il est bon de savoir que le Bio n’est pas forcément la solution miracle pour une agriculture saine et raisonnée. C’est ce que nous allons essayer de détailler dans cet article. Il s’agit d’un sujet délicat qui pourrait heurter la sensibilité de certains idéalistes, mais je me suis laissée emporter par ma curiosité ! J’ai cherché de nombreuses informations sur le Bio, sa culture, sa consommation et j’ai découvert le site Alex & Alex que j’ai trouvé très intéressant, et qui propose des visuels ayant un fort impact, très clairs et qui abordent le bio de façon ludique.

Bio industriel VS agriculture conventionnelle

De récentes recherches ont prouvées que beaucoup d’aliments, en particulier les fruits et les légumes, peuvent être consommés non bio, sans qu’il n’y ai une grande différence quant aux résidus de pesticides.

Les recherches effectuées sur le sujet par l’EWG confirment cette hypothèse. De son côté, David Servan Schreiber, médecin français et auteur du livre “Anticancer”, a également émis son avis sur le fait que la pratique de la culture conventionnelle ne devrait pas poser trop de soucis pour certains produits agricole.

Ce qu’il faut absolument savoir sur le bio

Un fruit ou un légume labélisé bio a été cultivé selon les normes de l’agriculture biologique. Aucun pesticide ni autre produit chimique de synthèse n’a été utilisé au cours de sa culture. Ce végétal a donc poussé dans une terre où ni fertilisants artificiels ni herbicides chimiques ont été incrustés.

Les produits portant un label bio possèdent une étiquète sur laquelle est inscrit le sigle AB, qui leur est attribué après un rigoureux contrôle. Ce qui permet aux consommateurs de les reconnaitre très facilement et d’un seul coup d’oeil au milieu des rayons des supermarchés. 

Pour la viande, d’autres normes s’appliquent aux producteurs qui doivent se conformer au cahier des charges de ce que l’on appelle le « Label Rouge ».

Pour les végétaux, un fruit qui a obtenu la certification bio dans un pays la conserve partout dans le monde, sans nécessairement passer par d’autres contrôles.  Ils seront donc porteur du sigle AB dans tous les rayons de supermarchés du monde entier.

Pouvons-nous éviter les pesticides sans consommer forcément du bio ?

Tout le monde le sait, il est fortement déconseillé d’ingérer des résidus de produits chimiques, c’est pour cela qu’il faut trouver des alternatives pour consommer des produits sains et de bonne qualité.

Et même si acheter des produits labélisés bio reste la solution la plus simple, elle reste quand même assez onéreuse. Voici donc quelques conseils qui pourront vous aider à éviter de consommer des fruits et légumes infestés de toxines et de pesticides.

La meilleure alternative serait le potager familial. Pour cela, il vous suffit d’un peu d’espace pour pouvoir cultiver quelques légumes et planter quelques arbres fruitiers. Seuls quelques plants suffiront pour combler les besoins de votre petite famille. Vous pouvez faire de même pour le bétail et la volaille si vous en avez les moyens.

Si vous ne pouvez pas consommer vos propres produits, vous pouvez vous régaler aussi avec les fruits rustiques. Outre le fait que ces produits soient délicieux, ils sont également de véritables sources d’énergie et de vitamines. Parfois l’apparence des ces fruits peut freiner l’envie de les consommer, mais il faut se dire que les fruits rustiques sont les meilleurs pour la santé.

Si vous ne pouvez pas faire autrement que d’acheter vos végétaux en supermarché, il faudra absolument les laver à grande eau en les frottant rigoureusement avec une brosse.
Afin d’ingérer un minimum de produits chimiques, n’oubliez pas de les éplucher avant de les manger.

Et vous, un avis sur le Bio ? En consommez-vous de façon régulière ? N’hésitez pas à nous laisser un commentaire pour nos donner vos astuces afin de manger plus sain !




Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.